relecteur-correcteur professionnel

Il n'y a pas plusieurs façons de corriger un texte : soit il y a des erreurs, soit il n'y en a pas. C'est pourquoi je ne propose qu'une seule formule : une correction complète. 

Tous les points suivants, entre autres, sont méticuleusement vérifiés :
Correction orthographique, grammaticale et linguistique :  
  • Correction de l’orthographe, de la grammaire, de la conjugaison.
  • Correction de la syntaxe.
  • Remplacement de certains termes ou expressions inappropriés.
  • Correction des répétitions, des pléonasmes, des redondances, des barbarismes, des solécismes, de certains anglicismes.
  • Réécriture partielle de passages confus ou de tournures incorrectes, en respectant le sens de la phrase.
  • Propositions de réécriture pour des phrases mal construites ou incompréhensibles.
Correction des incohérences :  
L'exactitude de toutes les informations contenues dans vos textes ne peut être vérifiée. Cependant, si des incohérences sont relevées, je vous les signale, et si des erreurs apparaissent dans des informations facilement contrôlables, elles sont systématiquement rectifiées.

Par exemple :

  • codes postaux et orthographe des toponymes ; 
  • patronymes de personnalités ; 
  • dates d’événements historiques ; 
  • concordance dans les dates (jour, quantième, mois, année).

Correction typographique :  
  • Ponctuation : distribution des signes de ponctuation ; remplacement des traits d’union par des tirets et des guillemets anglais par des guillemets français si nécessaire. 
  • Ligatures (æ pour ae, et œ pour oe). 
  • Emploi des petites capitales, capitales et bas de casse (majuscules et minuscules). 
  • Vérification des espaces (espaces doubles, espaces insécables, etc.). 
  • Polices de caractères ; utilisation de l’italique et du romain. 
  • Présentation des dialogues, des listes, des énumérations, etc. 
  • Respect des abréviations et symboles conventionnels.
  • Cohérence et harmonisation des sigles et acronymes.
  • Respect des règles d'écriture des nombres (en toutes lettres, en chiffres arabes, ou en chiffres romains grandes capitales ou petites capitales). 
  • Harmonisation des styles.   

À NOTER
Les règles typographiques n'étant pas fixées comme le sont les règles orthographiques et grammaticales, l'important est de faire un choix et de s'y tenir pour l'ensemble du document à corriger. C'est pourquoi si vous avez des exigences ou des habitudes particulières, il est important de me les signaler afin que je m'y conforme.

Les rectifications orthographiques préconisées par le Conseil supérieur de la langue française, en 1990, ne sont pas encore entrées dans les habitudes et nos dictionnaires ne les adoptent que très timidement. 

Exemples :










Sauf demande contraire, je corrige selon les règles de l’orthographe traditionnelle (ancienne orthographe), sans tenir compte des rectifications de 1990. Cependant, si vous le souhaitez je me conformerais à ces nouvelles règles recommandées par l'Académie française, m
ais facultatives.
Ancienne orthographe :

une île
des chauves-souris
un nénuphar
un chariot
un million deux cent mille
l'eau ruisselle
un conseiller prud'homal

Nouvelle orthographe :

une ile
des chauvesouris
un nénufar
un charriot
un-million-deux-cent-mille
l'eau ruissèle
un conseiller prudhommal

Mes principaux ouvrages de référence :
Pour la langue française :

eDictionnaire d'orthographe et expression écrite, d'André Jouette ;
eDictionnaire des difficultés de la langue française, d'Adolphe V. Thomas ;
eLe Bon Usage, de Maurice Grévisse et André Goosse ;
eLe Petit Robert.

Pour la typographie :

eOrthotypographie, de Jean-Pierre Lacroux ;
eMémento typographique, de Charles Gouriou ;
eLexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale.
Remarque :
À ce stade de la correction, je n'interviens pas sur la mise en pages proprement dite : création de sommaire, d'index, de table des matières, numérotation des pages, mise en valeur des titres, etc. La mise en pages, tout comme la composition de vos textes, peuvent faire l'objet d'une prestation spécifique.